Harry Podbeur change un peu pour l’année 2009 avec un nouveau design.           ¦           Écoutez dès maintenant le chapitre 5 : La chambre pleine de gays !



Narrateur :

Chapitre 5 : La chambre pleine de gays
Le lendemain, Harry, Donald et Harmioun allaient dans la grande salle lorsque Malaufoie traita Harry de trou du cul.

Malaufoie :

Trou du cul !

Harry :

Et moi, ta mère, je me la fais par derrière !

Harmioun :

Quel poète !

Malaufoie :

Et moi ta mère, je l’encule dans sa tombe !

Crade et Gode :

"Rires"

Harry :

Maman...

Donald :

Retires ça tout de suite ou je te défonce la bite !

Harmioun :

Ne devriez-vous point songer à vous calmer car...

Malaufoie :

Toi, fermes-là ! Sale arabe !

Harmioun :

"évanouissement"

Donald :

Quoi ? Tu vas le payer cher Malaufoie !

Harry :

Tiens Don ! Fais lui bouffer du couscous Gratbit ! Il pourra pas s’empêcher de se la gratter !

Donald :

Ah ouais, pas con.
"Scrunch, bouffe, miam..."
Ah ouais, t’as raison ! C’est super bon !

Harry :

Mais t’es con ! C’était pas pour toi ! C’était pour lui ! Maintenant tu vas te gratter toute la journée !

"Gratte, gratte..."

Donald :

Oh putain ça gratte à mort !

Crade et Gode :

"Rires"

Harry :

Il faut l’emmener chez Aspirine, il saura quoi faire.

Aspirine :

Alors, ce truc là, ça demande un matos de spécialiste.

Narrateur :

Aspirine sorti un énorme gant d’un placard.

Aspirine :

Tout ce qu’il y a à faire, c’est la gratter à sa place.

"Gratte, gratte..."

Aspirine :

Il m’est arrivé à peu prêt la même chose quand j’étais gosse. Sauf que moi, je me grattais le trou du cul !
Mais au fait Harry. Pourquoi Harmioun elle chiale depuis tout à l’heure ?

Harry :

Ben... C’est parce que Malaufoie l’a traité de... Je ne sais pas exactement ce que ça veut dire...

Harmioun :

Il m’a traité de sale arabe !

Aspirine :

OH ! Il a pas fait ça ?

Harry :

Eh si ! Mais ça veut dire quoi "Sale arabe" ?

Aspirine :

Harry, il faut que tu saches que certains cuisiniers (Comme les Malaufoie) pensent qu’ils valent mieux que les autres parce qu’ils ont ce qu’on appelle une peau blanche.

Harry :

C’est horrible !

Donald :

Ouais c’est vrai ! C’est horrible comme ça me gratte !

Aspirine :

Pleures plus Harmioun, c’est un connard. C’est un connard...

"Sprotch, torche, sprotch..."

Jeudkart :

Harry, Harry... Peux-tu imaginer un plus grand plaisir que de me torcher le cul avec les lettres de mes admirateurs !

Harry :

Oui, vraiment.

Voix :

It’s time to fucking !

Harry :

Enculer ?

Jeudkart :

Non ! Torcher !

Harry :

Non ! Mais cette voix ! Vous l’avez entendu ?

Jeudkart :

Une voix ? Quelle voix ? Tu dois être en train de rêver à ton petit ami !
Oh ! Pas étonnant ! Ça fait déjà 36 heures que tu me torches le cul ! Il doit te manquer !

Harry :

Mais allez vous faire foutre ! Je suis pas PD !
Bon allez, vous me faites chier, je me casse, ça fait 35 heures que votre cul il est propre ! J’en ai ras le cul !

Jeudkart :

Mais il reste encore du courrier !

Harry :

Non, ça c’est votre salaire ! Allez à plus !

"Bruit de porte"

Harmioun :

Ah ! Enfin te voilà Harry, cela fait déjà plus de 34 heures que nous sommes ici à patienter jusqu’à ta sortie.

Donald :

Ils étaient combien à se faire torcher le cul pour que ça soit aussi long ?

Voix :

It’s time to fucking !

Harry :

Encore cette voix de merde ! Mais ça vient d’où à votre avis ?

Harmioun :

Mais je n’ai perçu aucune voix Harry !

Harry :

Mais si ! Le mec qui vient de dire qu’il était temps d’enculer !

Donald :

Ah ben moi j’aurais préféré aller avec Jeudkart ! Parce que fumer du shit pendant 36 heures, ça me dérange pas du tout !

Harry :

Mais j’ai pas fumer du tout ! Je lui ai torché le cul tout le long !

Donald :

Mais pourquoi tu dis des conneries alors ?

Harry :

Mais c’est pas des conneries ! CHUT !

Voix :

It’s time to fucking ! It’s smell the sperm ! Sucking...

Harry :

ça se déplace...

Voix :

FUCKING !

Harry :

Vite ! Il va enculer !

"Bruits de pas précipités"

Harmioun :

Harry ! Où nous emmènes-tu ?

"Zip ; Sprotch ; Badaboum"

Harry :

Ah ! J’ai glissé sur du sperme !

Donald :

Regardes Harry ! Le mur... Il y a écrit quelque chose !

Harry :

"La chambre pleine de gays a été ouverte. Ennemis du petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit fils de Serpaulard, gare à votre cul!"

Harmioun :

C’est écrit avec des excréments Harry !

Donald :

C’est quoi ce truc qui ressemble à une serpillière là-bas ?

Harry :

OUAIS ! C’est Miss Peigne : La chatte de Crevard !

Harmioun :

"Evanouissement"

"Bruits de pas"

Crevard :

Mais qu’est-ce qu’il se passe ici ?
Mais... Miss Peigne... C’est ma chatte...
VOUS AVEZ SAUTE MA CHATTE ! Je vais vous niquer ! JE VAIS VOUS NIQUER !

Crumble d’or :

ANUS ! Ta gueule !
Miss Peigne n’est pas morte Anus, elle a été sodomisée !

Crevard :

Miss Peigne...

MakDonald :

Mais non, regardez boss, elle est morte ! Ça se voit.

Crumble d’or :

Ta gueule ! Fais voir... Ah ouais t’as raison. Bon bah... Elle est morte, j’ai rien dis...

MakDonald :

Ben tant mieux ! Comme ça, on aura plus à acheter des croquettes !

Crevard :

MISS PEIGNE !

Crumble d’or :

Oh putain ! Oh ça me fait chier tout ce bordel ! Allez, cassez-vous tous, vous faites chier, et puis je suis crevé là !
Toi Anus, t’arrêtes de chialer, tu ramasses ta merde, puis t’en fais ce que tu veux : Tu l’enterres, tu la brûles, tu la manges ou tu la fumes. Mais surtout, tu me fais pas chier parce que je vais pioncer !
Passez tous une très mauvaise nuit !
"Ronflements"

Narrateur :

Le lendemain, pendant le cours de MakDonald.

MakDonald :

Alors, Qui peut répéter ce que je viens de dire ?
Ah, regardez, il y a que Harmioun qui lève la main, comme d’hab ! Bougez un peu votre cul et prenez exemple sur elle ! Merde !
Bon alors, vas-y Harmioun. Je disais quoi ?

Harmioun :

Hem... Excusez-moi professeur, pourriez-vous avoir l’intense amabilité de nous conter l’histoire de la "chambre pleine de gays" ?

MakDonald :

Hum... Et tu me payes combien pour ça ?

Harmioun :

Eh bien, cela est très simple : Si vous ne nous contez point cette histoire, je ferais savoir à notre aimable directeur que sur chacun des payements des élèves, vous prélevez des taxes pour votre consommation personnelle.

MakDonald :

Euh... tu peux répéter parce que j’ai rien pigé à ta merde ! Pfff ! Ces jeunes...

Donald :

Ben en clair, si vous nous dites pas l’histoire, vous aurez moins de pognon !

MakDonald :

C’est bon, c’est bon, je vais tout vous raconter !
Bon ! Alors... Donc, l’histoire de la "chambre pleine de gays"... Ah oui ! Ça me revient !
En fait, Serpaulard, quand il construisait le Gâteau avec ses potes, il a construit une chambre secrète qu’on a jamais trouvé et qui s’appelle la "chambre pleine de gays". Et il parait qu’il y a que son petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit petit fils qui peut l’ouvrir.

Harmioun :

Et selon cette histoire, que se trouve-t-il dans la "chambre pleine de gays" ?

MakDonald :

Ben... on dit qu’elle est habitée par des monstres qui sont sensés tuer ceux qui, selon Serpaulard, ne seraient pas dignes d’étudier la cuisine...

Harmioun :

Les enfants des Kébab.

MakDonald :

Voilà ! Mais bon, écoutez pas tout ce que je vous dis, c’est souvent des conneries !
Bon ! Et pour en revenir au cours...

"Sonnerie"

Télécharger le texte

Explosez Sarko ! Creez votre site web avec ce cours vidéo gratuit sur les images en HTML Funnypedia


Mon adresse IP Harry Podbeur, la parodie audio de Harry Potter. Echanger codes
Mentions légales                Copyright © 2006-2010 HARRY PODBEUR - Tous droits réservés.                Faire un lien